Le mécanisme de la vision est absolument fascinant.

Pour mieux comprendre ce mécanisme, nous allons d’abord passer en revue les composantes de l’œil et tenter d’expliquer comment notre oeil nous permet de voir.

L’extérieur de l’oeil

L’œil est un organe tout comme le cœur, les reins et la peau (le plus grand organe humain). L’anatomie de l’œil est extrêmement complexe. L’œil, qui englobe plus de deux millions d’éléments fonctionnels, comporte diverses structures externes, par exemple :

  • le film lacrymal, qui transporte l’oxygène à la cornée et contribue au confort des yeux;
  • la paupière, qui protège l’oeil;
  • la sclère (ou la sclérotique) et la cornée, qui enveloppent l’oeil et protègent l’intérieur de l’oeil.

Saviez-vous que l’être humain cligne des yeux environ 12 000 fois par jour et que la cornée est la seule partie de notre corps qui ne contient pas de vaisseau sanguin?

Les organes du corps humain sont alimentés en oxygène par le sang, mais la cornée prélève directement son oxygène dans l’air. Comment? Par transparence. Ce qui est essentiel pour maintenir une bonne vision.

L’intérieur de l’oeil

Les principales structures internes de l’oeil comprennent :

  • La rétine est située à l’arrière de l’oeil; elle contient des cellules spécialisées – des photorécepteurs – qui réagissent à la lumière. On distingue deux sortes de photorécepteurs : les bâtonnets et les cônes. La rétine de l’œil humain comporte environ 120 millions de bâtonnets et 6 millions de cônes.
  • L’iris constitue la partie colorée de l’œil.
  • La pupille est une ouverture circulaire qui semble noire et qui est située au centre de l’iris; elle permet de laisser passer la lumière.
  • Le cristallin, qui est suspendu derrière l’iris, permet de voir nettement les objets proches et lointains.

Quand vous vous éveillez le matin, la lumière pénètre dans vos yeux par la cornée et la pupille. Si vous êtes dans le noir et que vous allumez des lumières fortes, la pupille va se contracter pour réduire la quantité de lumière qui entre dans l’oeil. Le contraire se produit si vous entrez dans une pièce très sombre, après avoir été dehors par une belle journée ensoleillée : vos pupilles vont se contracter pour laisser entrer plus de lumière et vous aider à mieux voir dans ce nouvel environnement.

La lumière pénètre l’œil par la pupille, puis passe par le cristallin et se concentre sur la rétine. Ce qui est surprenant, c’est que les images se forment à l’envers sur la rétine située à l’arrière de l’œil. Eh oui, vous avez bien lu!

Lorsque la lumière atteint l’arrière de l’oeil, elle est acheminée par les nerfs de la rétine qui se rejoignent en faisceau. Ces images sont ensuite transmises au cerveau par l’entremise du nerf optique. Pendant que le cerveau traite l’information, il inverse les images de nouveau. Heureusement d’ailleurs, sinon on verrait le monde à l’envers!

Troubles visuels les plus fréquents

Comme nous l’avons vu, l’oeil est un organe fascinant. Pour avoir une vision nette, il faut que la cornée, le cristallin et la rétine fonctionnent ensemble correctement. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas.

Avoir une vision qui n’est pas parfaite s’explique souvent par la génétique. Si vos parents portaient des lentilles correctrices quand ils étaient jeunes, il y a de fortes chances que vous soyez, vous aussi, obligé d’en porter dès un jeune âge. Voici quelques-uns des troubles visuels les plus fréquents.

Lorsque les rayons lumineux qui entrent dans l’œil convergent en avant de la rétine, plutôt que sur la rétine, vous avez un problème de myopie. Les objets éloignés vous semblent flous et manquent de netteté. La myopie peut être due à un globe oculaire trop long.

Vous l’avez sans doute deviné, c’est le contraire pour l’hypermétropie. Dans ce cas, la focalisation des rayons lumineux qui entrent par la pupille se fait à l’arrière de la rétine. Ce trouble de la vue est souvent causé par la courbure de la cornée qui est trop plate ou le globe oculaire qui est trop court.

Comme vous avez pu le constater, l’œil contient un nombre impressionnant de composantes qui doivent fonctionner en synergie pour assurer une bonne vision. Mais en cas de problème, nous pouvons compter sur des technologies de pointe qui aident à corriger les problèmes de vision.

Rien dans cet article ne doit être interprété comme un conseil médical, ni n'a pour but de remplacer les recommandations d'un  professionnel de la santé. Pour des questions particulières, veuillez consulter votre spécialiste de la vue. 

En savoir plus

Parcourez nos produits