Tout au long de la journée, nous clignons des yeux sans nous en rendre compte pour assurer notre confort. C’est une façon d’humidifier et de lubrifier les yeux, et d’éviter la sensation de sécheresse. Si vous avez déjà été exposé à un vent chaud et sec en plein visage, vous connaissez sans doute l’effet « papier sablé » plutôt désagréable.

Chez certains, la sensation de sécheresse et d’irritation oculaire est constante. C’est que les larmes que nous produisons ne sont pas toujours suffisantes pour bien humidifier les yeux, et ces larmes ne sont pas évacuées adéquatement. Ce type de problème est courant en vieillissant. Les spécialistes de la vue appellent cette condition la kératoconjonctivite sèche, mais le nom de syndrome de sécheresse oculaire vous sera sans doute plus familier.

Symptômes associés à la sécheresse oculaire

Le syndrome de sécheresse oculaire vise surtout les personnes de plus de 40 ans. En voici les principaux symptômes :

  • picotements;
  • rougeurs;
  • sensibilité accrue à la lumière.

Si vous avez ressenti ces symptômes dernièrement, réfléchissez à ce que vous faisiez. Nous avons tous souffert un jour ou l’autre de rougeurs et de sécheresse oculaire. Étiez-vous exposé à un vent chaud? Étiez-vous dans un bureau, devant une trappe d’aération? Avez-vous passé beaucoup de temps devant un écran d’ordinateur ou un téléviseur?

Il se peut que ce soit dû à une brise qui souffle constamment et qui assèche les yeux… ou à de longues heures passées à l'écran – situation qui est associée à une réduction du clignement des yeux. Dans de tels cas, nos yeux ne sont pas humidifiés adéquatement.

À moins d’être en pleine traversée du Sahara (ou du moins, d’être au beau milieu d’un long film sur le sujet), vous souffrez probablement de sécheresse oculaire si vous sentez que vos yeux sont plus secs qu’auparavant.

Traitement du syndrome de sécheresse oculaire

Même si la sécheresse oculaire constitue un problème courant, les symptômes ne s’estomperont pas d’eux-mêmes comme le feraient ceux d’un rhume. Votre spécialiste de la vue vous prescrira un traitement que vous devrez suivre pour les soulager.

Exemples de traitements :

Gouttes oculaires – Si vos yeux sont secs de façon chronique, le fait de les humidifier en appliquant des larmes artificielles peut vous soulager. Il faut savoir que les larmes produites par les yeux ne sont pas seulement constituées d'eau; elles contiennent également d'autres substances qui permettent de combattre les infections et de lubrifier l'œil.

N'allez pas croire que s'asperger de l’eau sur le visage réglera le problème. Cela n’y changera rien.

Onguents et autres médicaments – Il existe des médicaments sur ordonnance qui favorisent la sécrétion des larmes. Parlez-en à un spécialiste de la vue.

Chirurgie – Dans certains cas, on recommande une chirurgie pour obturer les canaux qui servent à évacuer les larmes. Cette intervention permet d’empêcher les larmes de s’écouler à l’extérieur de l’œil et ainsi, de le garder humidifié.

Bien qu'il n'existe pas de solution unique pour soulager tous les problèmes de sécheresse oculaire, les traitements que nous avons décrits se sont révélés efficaces. Nous vous recommandons de consulter un optométriste ou un ophtalmologiste qui saura vous dire si ces traitements pourraient vous convenir.

Rien dans cet article ne doit être interprété comme un conseil médical, ni n'a pour but de remplacer les recommandations d'un  professionnel de la santé. Pour des questions particulières, veuillez consulter votre spécialiste de la vue.

En savoir plus

Parcourez nos produits