Les lentilles cornéennes monovision sont un des moyens utilisés pour corriger les problèmes de focalisation associés à la presbytie. De quoi s’agit-il, et comment fonctionnent ces lentilles? C’est ce dont nous allons parler.

Qu’est-ce que la presbytie?

À mesure que vous vieillissez, le cristallin, qui se trouve derrière l’iris, devient de plus en plus rigide et inflexible : il n’est plus capable de changer de forme aussi facilement pour vous permettre de focaliser l’image des objets, qu’ils soient rapprochés ou éloignés.

C’est ce qu’on appelle la presbytie.

Beaucoup de gens constatent les effets de la presbytie au tournant de la quarantaine, quand ils se voient obligés de tenir les documents qu’ils lisent à bout de bras pour être en mesure de focaliser clairement.

Qu’entend-on par lentilles monovision? 

Les lentilles cornéennes monovision sont un des moyens communément utilisés pour corriger la presbytie à partir de 40 ans. Puisque les yeux ont du mal à s’adapter rapidement aux différentes distances des objets, on prescrit une lentille pour la vision de près et une autre pour la vision de loin.

En plus des lentilles cornéennes monovision, les spécialistes de la vue ont d’autres façons de corriger la presbytie :

Lentilles cornéennes multifocales – Ces lentilles ont plusieurs points de focalisation, tout comme les lunettes bifocales ou progressives. Certaines lentilles dites bifocales sont conçues pour que l’œil se déplace d’une zone de puissance à l’autre, tandis que d’autres amènent l’œil à regarder constamment à travers le centre de la lentille.

Lunettes de lecture prescrites – Ce sont les lunettes vendues sur ordonnance, pour être portées conjointement avec des lentilles cornéennes ordinaires utilisées pour la vision normale (de loin).

Lunettes bifocales – C’est la solution la plus courante, qui consiste à intégrer un segment pour la lecture dans le verre primaire de la lunette.

Verres progressifs – Certaines lunettes utilisent des verres correcteurs (appelés verres à foyer progressif, à puissance progressive ou multifocaux) qui présentent une variation progressive de la puissance.

Sélectionner des lentilles cornéennes monovision

Les lentilles cornéennes monovision nécessitent une période d’adaptation, important facteur à considérer si vous commencez à porter des lentilles ou changez de modèle. Votre cerveau apprend de façon naturelle à s’adapter à ce mode de fonctionnement, selon lequel chaque œil accomplit une tâche différente. (Habituellement, l’œil dominant est choisi pour corriger la vision normale, c’est-à-dire de loin.)

Un autre élément dont il faut tenir compte est dans quelle mesure un système monovision affecte votre vision binoculaire naturelle (c’est-à-dire cette capacité de vos yeux de travailler en tandem pour accomplir diverses fonctions visuelles). Les études ont démontré que de nombreux patients portant des lentilles cornéennes monovision conservent des caractéristiques de la vision binoculaire et obtiennent une performance visuelle comparable.

Comme pour les autres types de lentilles cornéennes, consultez votre spécialiste de la vue afin de connaître la meilleure solution à vos troubles visuels.

Rien dans cet article ne doit être interprété comme un conseil médical, ni n'a pour but de remplacer les recommandations d'un  professionnel de la santé. Pour des questions particulières, veuillez consulter votre spécialiste de la vue. 

CatégoriesTypes de lentilles
En savoir plus

Parcourez nos produits